vendredi 3 juin 2016

Seg Pos Marche: 3 scores pour un projet rééducatif individualisé

Cubebot
I. Mesure et Renforcement des Capacités Segmentaires  

"Donnez moi un point fixe et je soulève la terre" - Archimède
 Nous avons répertorié et classé les capacités motrices nécessaires à la construction de l' échafaudage corporel .

A travers les histogrammes des capacités Segmentaires (ci-dessous) nous cherchons à avoir une idée synthétique et détaillée du potentiel segmentaire d'un patient.





lien: 12 CAPACITES MOTRICES DES MEMBRES SUPERIEURS
 regroupées en 3 compétences
- force: 8 capacités en chaine ouverte et fermée
- vitesse: frappes alternatives épaule-cuisse
- adresse: 3 épreuves Grasp, Grip, nine pegs hole.

Les membres supérieurs n'ont pas qu'une fonction d'adresse. Il servent aussi en chaîne fermée à tirer et repousser le corps . Avant 6 mois, la main du bébé est un pied.

 25 capacités en trois compétences
- 8 capacités de flexion du tronc (que nous appelons "abdos")
- 7 capacités d'extension du tronc ("spinaux")
- 10 capacités d'inclinaisons et rotations du tronc ("latéraux")

nous mesurons précisément la motricité proximale et distale en chaine ouverte et fermée, et la capacité de faire des mouvements vifs de sens alternés
- hanche genou en charge (temps unipodal)
- hanche genou en décharge ( temps pendulaire)
- vitesse de triple flexion, triple extension (temps pendulaire )
- pied en décharge (temps pendulaire et le passage du pas)
- pied en charge (temps unipodal)

Mesure et Assouplissement Articulaire.
Nous mesurons leur morphologie à des repères anatomiques et nous mesurons leurs différentes amplitudes en mesurant la corde de l'arc articulaire en cm , mesure beaucoup plus précise que le "goniomètre". La séance se termine par un étirement complet des quatre membres et du tronc.



Cubebot
II. Recueil Exhaustif des Positions.

"Tout mouvement est un changement de posture. Il suffit de commander une posture finale pour voir s'exécuter le mouvement de façon automatique". (Feldmann et Bizzi- Cité par J. Massion. Posture et équilibre- ed Solal- p.30)
Nous avons fractionné les NEM et le  Gross Motor en 505 tâches orientées qui s'emboitent les unes aux autres et offrent le bon mouvement à acquérir au bon moment. Elles sont réparties en:
17 ateliers posturaux + 2 ateliers de marches appliqués et sauts. 
1. Podium, 

 2 Couché, 3.  Assis au sol,
Itégration progressive des appuis des mmebres supérieurs
4. Récamier, 5. Petite Sirène, 6. Quatre Pattes, 7. Appui Plantigrade, 
8. Intégrations progressives des suspensions  bracchiales, 

9. à Genou, Chevalier Servant à l'Espalier, 10. Bipodal à l'Espalier, 11. Unipodal Espalier,

Positions intermédiaires de descente au Sol
12. à Genou, 13. Chevalier Servant, 14. Accroupi, 

15. Debout Ecart, 16. Polygone de Marche, 17. Unipodal 

18. Marches courtes avec attention sélective, 19. Impulsion   

Dans chaque atelier nous avons découpé les mouvements en posture départ A et posture d'arrivée B. La progression est:  
Polygone statique:
1°) Éprouver le polygone de sustentation et la résistance des leviers nécessaires en statique. 
2°)  osciller sur les appuis sans les déplacer
Polygone Modifié 
3°) descendre de la position vers le bas en avant, en arrière, à droite, à gauche et remonter par le même chemin. 
4°) demi-tour droit. Demi-tour gauche. Déplacement avant, arrière, à droite, à gauche pour les positions basses. 
Pour la position debout nous avons créé:

Chacun des 19 ateliers comporte de 20 à 30 items. La notation est binaire: chaque item réussi rapporte un point.  
Les 6 Histogrammes à droite: moyenne récapitulative SEGmentaire, POSturale et MARche


  • Profil des Capacités Posturales (évolution à 5 ans)le patient a amélioré 4 pattes, appui facial,  et toutes les positions de A genou à cloche pied.
    ses capacités Segmentaires ont augmenté de 35%
    ses capacités Posturales ont augmenté de 72%
    sa vitesse de marche a augmenté de 340%
Plus un patient a de capacités posturales moins il a d'incapacités. (Vérité de La Pallice). Le répertoire des 505 positions est issu du développement psychomoteur de l'enfant et des méthodes qui s'y réfèrent. Nous n'utilisons plus ces méthodes comme modèle d'acquisition motrice ordonné car les patients sont hétérogènes dans leur progression. Nous les utilisons comme un fantastique répertoire de capacités motrices que nous avons classées par atelier de positions. C'est comme la bobine d'un film qui comporterait 505 images (kinème). Plus le patient récupère d'images, meilleure sera sa coordination.
Chaque item réussi est gratifié d'un point afin de mesurer notre rééducation. (Relaté,Observé, Mesuré, Planifié ROM P- Le diagnostic kinésithérapique -E. Viel- éd.Masson- ). Le score de positions acquises est très précis: il porte sur 505 positions. Il faut donc gagner 5 positions pour faire varier le score de 1%.

  • 1) Facilitation neuro musculaire proprioceptive. Techniques de Kabat. Margareth Knott. Dorothy Voss éd. Maloine
  • 2) La méthode de Brunnstrom. R. Sultana éd. Masson 1994
  • 3) Hémiplégie de l’Adulte .Bilan et Traitement B.Bobath. éd. Masson (2° éd.)
  • 4) Développement de la motricité des enfants IMC . B. et K. Bobath éd. Masson 1985
  • 5) Rééducation neuro musculaire de l’adulte hémiplégique André ALBERT éd Masson 1980
  • 6) Rééducation cérébro-motrice du jeune enfant Le Métayer -Masson 1999-
  • 7) Gross Motor Function.Diane J. Russel, Peter L. Rosenbaum, Lisa M. Avery, Mary Lane;. Gross Motor Function Measure. Self-Instructionnal Training CD Rom. Mac Keith Press.


Cubebot
III. Mesure et Entraînement à la Marche Fonctionnelle et Performante.

Nous séparons les exercices de marches appliquées (sur 2 ou 10 mètres) de l'entraînement à la marche sur le périmètre. Pendant l'entraînement sur périmètre nous n'essayons pas de corriger le dessin de sa marche. Corriger les signes neuro par la conscience est impossible dans l'effort. Nous les entraînons à marcher plus vite et plus loin. 


IV. Discussion
On peut nous objecter que ce bilan est trop long:
Ce n'est pas qu'un bilan, c'est un programme de rééducation mesurée. Nous recherchons l'ensemble des liens et passages entre deux positions afin de choisir les plus facile à acquérir prochainement. Il faut 3 heures pour le réaliser mais on peut l'étaler sur plusieurs séances. On ne fait perdre de temps ni au patient, ni au kinésithérapeute puisqu'on est d'emblée dans la rééducation. C'est la rééducation qui est mesurée.

Il faut que les kinésithérapeutes tirent les conclusions de la neuroplasticité. C'est par la répétition des plus hautes capacités motrices que l'on en invente de nouvelles. Il faut donc répertorier ces capacités, c'est long. Comment faire un bilan des 4 membres du tronc, de l'équilibre et de la marche en moins de temps?
Il faut du temps pour appréhender les capacités réelles d'un patient de neuro centrale, à cause des troubles cognitifs associés, à cause de la dépression consécutive à l'atteinte, à cause des explications que l'on doit fournir aux questions du patient qui veut comprendre "sa" motricité. Si l'on réalise une échelle rapide, le patient n'est pas en confiance et le bilan pour être rapide risque de ne point correspondre aux possibilités réelles du patient. Le fait de mesurer très précisément toutes les capacités du patient, renforce l'effet de la rééducation. Le patient est surpris: "on ne m'avait jamais évalué comme ça!" Lui même découvre des choses dont il ne se croyait pas capable. "La connaissance des résultats (CR) est un facteur motivant pour les patients. La répétition avec la CR permet d'augmenter les performances".- Sultana- Kiné Scientifique fév. 2005 p. 26-

De ce recueil de données, nous déduisons, l'EPA, l'EPD, le Tinetti que nous pouvons comparer à notre projet.
  • Qu'est ce que 3 heures pour un patient qui souffre de séquelles à vie?
Le bilan exhaustif, est l'outil du kinésithérapeute praticien,
L'échelle est l'outil du cadre kiné et du médecin qui ont besoin de tests de passation rapide pour établir le niveau d’un patient.
La problématique du praticien est inverse. Le praticien ne cherche pas à réduire l'activité motrice du patient à quelques tests, il recherche au contraire les épreuves intermédiaires pour essayer de gagner le palier suivant. Le bilan exhaustif, n'est pas "fastidieux" (Bleton -Kiné Scientifique Sept 08-). Il est passionnant et permet la connaissance complète de la motricité du patient. Seul le bilan exhaustif permet un programme individualisé, des séances variées et dynamiques à court moyen et long terme.
La difficulté est de faire ensuite la synthèse de tous ces détails. C'est ce que nous avons essayé de faire dans les histogrammes présentés ci-dessus. Chaque score apparaît par capacités segmentaires, par position et nous renvoie à sa fiche papier pour travailler l'améliorable. La synthèse tirée du bilan exhaustif sera forcément plus précise que la synthèse tirée de quelques épreuves.

Rechercher dans ce blog

Qui sommes nous?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.